Academy Beauxbatons
..:°*°:..Bienvenue à l'Academy Beauxbatons, la plus prestigieuse des academies française... ..:°*°:..

Entrée dans la magie...!



Melusine Calaelen,
Directrice de l'academy

Chez Merenwen Calaelen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chez Merenwen Calaelen

Message par Melusine Calaelen le Lun 14 Jan - 0:30

Le soleil était déjà haut dans le ciel lorsqu’elle ouvrit les paupières. Elle se demandait encor ce qui l’avait sortie de son rêve lorsqu’elle enfilait ses pantoufles, quand la jeune femme sursauta violement à la suite d’un bruit que cette derniere trouva inopportun pour une heure matinale, celle-ci ne devant pas excéder les dix heures. Tout en enfilant sa robe de chambre tout en jetant un regard noir vers la porte de son bureau, que la jeune professeur de metamorphose pouvait apercevoir par l’entrebâillement de celle de sa chambre. Elle prit un plaisir sadique à prendre son temps pour aller ouvrir. Lentement elle déverrouilla le loquet, et entrouvrit la porte.

-Oui ?

A sa grande surprise elle ne vit personne dans le couloir, jusqu’à ce qu’elle entende quelqu’un toussoter au niveau de ses genoux. En baissant les yeux, la jeune femme put voir un elfe de maison à l’apparence soigné, ce qui était rare.

-Mademoiselle Mélusine Melandry Calaelen ?

-Euh...Oui ?

-Vous êtes demandé instamment chez votre tante. Elle vient de revenir des Amériques et requière votre présence à ses cotés.

-Pardon ?

-Vous êtes ...

-J’ai bien compris, merci ! dite lui que je ne souhaite pas la voir.

-Elle avait prévue que vous diriez cela, aussi m’a-t-elle chargé de faire ceci.

D’abord, dans un claquement de doigt, Mélusine fut habillé d’une robe d’en le style renaissance italienne, et coiffé d’un chignon compliqué. Elle eut juste le temps d’ouvrir la bouche, que l’elfe lui attrapé la main avant de disparaître tous les deux. Ils laissèrent un vide dans le couloir de l’académie où résonné encor le « pop » significatif des elfes qui transplane.
Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle vit le serviteur de sa tante lui lâcher la main et courir pour ce mettre devant elle pour lui faire face.


-Bienvenue mademoiselle au palais des Calaelen. Votre parente vous attend dans le salon bleu.

Tout en lui parlant, lui montra d’un geste expert la direction à prendre. Elle le remercia puis partie d’un pas assuré vers le salon.

-Le salon bleu rien que ça...

Elle sentait le coup fourré. Pour que sa grand-tante veuille la voir après tant d’année, et dans le salon bleu, c’est qu’elle avait une idée derrière la tête. Mélusine arriva enfin devant la porte et toqua deux coup sec pour annoncer sa présence, puis attendit, les mains croisés dans le dos, comme une enfant prise en faute. Lorsque la porte s’ouvrit, elle se retrouva face à une femme dont l’âge n’avait pas altéré les traits, grande et élancé elle ne faisait absolument pas ses cent an.

-Melandry, ma chérie !

-Je m’appel Mélusine, tante Merenwen.

Sa tante pinça les lèvres en entendent sa nièce répondre.


-Tu devrais savoir que je ne t’appel que par le nom qui est digne de tes ancêtres.

Mélusine leva les yeux au ciel, signifiant ainsi à la femme qui lui faisait face qu’elle renoncé. Cette derniere fit un bruit de contentement, avant de la prendre par le bras pour la conduire à l’intérieur, où les attendait, élégamment assis sur un riche fauteuil bleu roi, un homme dont les origines elfique sautait aux yeux tant par sa beauté que pas ses oreilles pointus.

-Melandry, je te présente ton petit cousin Anàrion.

-Enchanté.

*Il porte bien son nom d’ami du soleil, il pourrait même lui faire de l’ombre !*

A ses pensés elle se gifla mentalement, mais que lui prenait donc. Il est vrai que son cousin était des plus charmant, mais se qu’ignoré sa tante c’est qu’elle était fiancée à présent. A sa grande surprise, elle le vit se lever mettre un genou à terre devant elle, avant de lui faire un baise main impeccable. Elle ce sentit rougir violement.

-Tout le plaisir est pour moi, chère cousine.

Elle se tourna vers sa tante, et vit qu’elle arborait un sourire vainqueur. Elle venait de comprendre, sa tante voulait lui faire épouser son cousin.

-Ma tante, je pourrais vous parler seule à seule ?

Un peu étonné cette dernière la regarda bizarrement avant de congédier son neveu pour ce retrouvé en tête à tête avec Mélusine.

-Melandry, mais qui a-t-il, j’ai bien vu qu’il te plaisait !

-Mais avez-vous perdu la tête ! Figurez vous que pendant que vous voyagiez par monts et rivières, moi j’ai fait ma vie ! De plus j’ai l‘honneur de vous annoncer que je suis désormais fiancée à Monsieur Rettop Rodophus.

-Comment... Mais...

Elle fut interrompu par l’ouverture des portes de la salle porte la chute d’Anàrion sur ces dernières.

- Excusez-moi, j’ai glissé.

Mélusine surpris son regard et vit à qu’elle point il semblait touché par ce qu’il venait d’entendre. Elle se rapprocha de lui et lui pris la main.

-Je suis profondément désolé.

-Mais certainement pas autant que moi...

Il détourna le regard sans pour autant enlever sa main de celle de sa cousine. Cette dernière se tourna vers sa tante.

-Comme le veux notre coutume, vous présenterai le candidat que j’ai choisi, et je l’épouserai qui vous plaise ou non !

Elle se pencha vers son cousin et lui fit un doux baiser sur la joue.

-Nous nous reverrons bientôt.

-Je l’espère.

Elle se tourna ensuite vers sa tante et lui dit très sèchement.


-A demain, et taché de vous montrer correct !

Elle serra une dernière fois la mais d’Anàrion avant de s’en aller du pas vif vers la sortie.

___________________
Viens en cours Invité
avatar
Melusine Calaelen
Co-directrice

Féminin Parchemins : 826
Age : 28
Origines (RP) : Provence
Statut (RP) : Directrice; professeur de metamorphose
Famille (RP) : Directrice des Falconia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par RETTOP Rodolphus le Mer 16 Jan - 2:19

Rodolphus s'était réveillé de bonne heure et de bonne humeur (chose rare !) ce matin la.
Tellement de bonne heure qu'il soupçonnait que si il allait taper à la porte de Mélusine pour allez farnienter avec elle il risquait fort de se faire mordre! En effet Mélusine avait les même théories que lui au sujet du matin: ce n'est qu'une invention d'un quelconque vieux mage obscure destiné à embêter les gens!

Il fit un tour dans le parc tout en goûtant l'air frais de cette fin de mois d'août et en profitant pour s'assouplir un peu le poignet et faisant des exercices avec sa baguette. ( La stupéfiction de branche ! Quoi de plus passionnant ? )
Il songea aussi que cela faisait un moment qu'il ne sétait pas plongé dans les profondeurs de la nuit en haut de la Tour d'Astronomie ...
Vivement la rentrée qu'il puisse à nouveau tenter d'apprendre à une bande de jeune pour moitié totalement désintéressé et pour l'autre moitié "trop" intéressé les mystères de la nuit ...

Jugeant l'heure suffisante il ensorcela quelques feuille pour qu'elles aillent cogner doucement au carreau de Mélusine pour qu'elle se réveille mais ne soupçonne pas son chère et tendre ...

Ceci fait il se dirigea d'un pas allègre en direction de la chambre de sa fiancée ...

Juste avant d'arriver en haut de l'escalier en colimaçon qui menait à sa porte il entendit un "pop" sonore. Il monta les dernières marches entra dans la chambre par la porte grande ouverte ...


Tu es la Mélu ? Youhouuuu ?

Aucune réponse .... Elle à sûrement du partir aux toilettes se dit-il.. Il s'assit sur le rebord du lit puis y laissa tomber son dos et attendit qu'elle revienne ...

___________________

Melusine's lover


40 points à celui qui perce le secret de cette image !
avatar
RETTOP Rodolphus
Professeur Principal

Masculin Parchemins : 177
Age : 30
Origines (RP) : France
Statut (RP) : Professeur
Famille (RP) : Loupocan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par Melusine Calaelen le Sam 19 Jan - 11:44

Mélusine sortie comme une furie de chez sa tante, une fois dans les jardins elle se calma se métamorphosa en faucon avant de reprendre a toute vitesse le chemin de l’académie. Elle y arriva bientôt, et passa par l’extérieur du château, et pris la direction de la fenêtre de sa chambre. Comme ca elle pourrait peut être ce recoucher. D’un coup de bête elle ouvrir la fenêtre et entra tout en reprenant sa forme humaine. Et qu’elle fut sa stupeur en voyant Rodolphus allonger dans son lit. Un sentiment de joie intense remplacé sa colère et se jeta sur lui pour l’enlacer fort contre elle. Non, elle ne laisserait jamais sa tante les séparer.

Pendant ce temps, chez Merenwen Calaelen.

Elle resta un moment à fixer la porte après le départ de sa nièce. Elle comprenait un peu sa réaction mais elle n’en était pas moins déçue. Elle avait fait venir Anàrion des Ardennes spécialement pour elle. Elle ne comprenait pas on refus. Lentement elle ce tourna vers son neveu.

-Je suis désolée Anàrion.

-Mais pas autant que moi, ma tante.

Il avait l’air abattu et elle comprit soudain pourquoi, apparemment sa chipie de nièce, avait réussis à infiltrer son cœur en quelques minutes. Elle alla s »asseoir à coté de lui sur le grand sofa bleu qui se trouvait devant la fenêtre, par laquelle on pouvait voir les jardins. Aussi fut elle surprise de voir Mélusine se transformer en faucon avant de partir. Elle jeta un regard en biais a Anàrion, et vit que lui aussi avait assisté a cette démonstration.

-Alors comme ca c’est une sorcière ? Mais je croyais que c’était une elfe ?

-C’est bien une sorcière, mais elle n’est que demi elfe. Son père n’est que sorcière, et ma fille une elfe a par entière. Aussi ils décidèrent de l’appeler Mélusine Melandry. Mais son premier prénom et pour moi un affront cuisant !

-Je ne comprends pas...

Merenwen se leva sans répondre à la question, et ce dirigea vers la sortie. Avant de partir elle lui dit une dernière chose.

-Cherche ce que Mélusine veut dire et tu comprendras, sinon j’ai dut travail pour demain, vu qu’elle va nous présenter selon la coutume, son fiancé.

A ses mot Anàrion baissa les yeux, et trouva une maigre consolation, c’est qu’il allait la revoir demain. Aussi entreprit-il de faire des recherches sur le fameux prénom.

___________________
Viens en cours Invité
avatar
Melusine Calaelen
Co-directrice

Féminin Parchemins : 826
Age : 28
Origines (RP) : Provence
Statut (RP) : Directrice; professeur de metamorphose
Famille (RP) : Directrice des Falconia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par RETTOP Rodolphus le Sam 19 Jan - 14:05

Rodolphus allez quasiment s'endormir lorsqu'il entendit du bruit en provenance de la fenètre et vit un faucon débouler en trombe et se jeter sur lui tout en reprenant la forme de Mélusine.

Il restèrent enlacé quelques instant comme ça sans dire mots. Rodolphus n'osant parler étant donné que Mélusine semblait troublé. Au bout d'un moment il décidé de rompre le silence :


Qu'est ce qui se passe ma chérie ? Tu étais passé ou ?

Elle se détacha de Rodolphus et roula sur le coté tout en restant allongé face à lui visage contre visage et lui raconta sa visite chez sa tante....

Rodolphus prit quelques instant de réflexion :


Ainsi si j'ai tout compris il faut que l'on aille voir ta tante ?

Oui demain !

Je ne te sens pas particulièrement motivé !

Non s'est vrai ... Mais je craint surtout que ma tante ne manigance quelque chose ... Elle à des idées de ... "luxe" en ce qui me concerne et ce qui concerne les Calaelen en général ! Et je craint que tu ne l'apprécie pas ! Elle est vraiment spéciale tu sais !

En effet elle à l'air! Mais ne t'inquiète pas! Nous serons tout les deux! Le duo de choc! Et puis tu m'aimes non ?

Pour toute réponse Mélusine l'embrassa ...

Bon alors on est tranquille je croit ...

Et il l'embrassa à son tour.


Ils passèrent le reste de la journée ensemble, Mélusine ayant l'air particulièrement troublé. Il ne reparlèrent pas de l'entrevue qui s'annonçait le lendemain ...


Puis le fameux lendemain arriva .... Rodolphus et Mélusine se réveillèrent ensemble ...

Bon allez ... vas falloir s'y jeter ...

___________________

Melusine's lover


40 points à celui qui perce le secret de cette image !
avatar
RETTOP Rodolphus
Professeur Principal

Masculin Parchemins : 177
Age : 30
Origines (RP) : France
Statut (RP) : Professeur
Famille (RP) : Loupocan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par Melusine Calaelen le Sam 19 Jan - 15:37

Enfin chez elle, dans les bras de son amoureux elle pouvait trouvait le réconfort dont elle avait besoin. Elle lui apprit l’essentielle de ce qui s’était passé chez sa snob de tante et avec son cousin. Un petit quelque chose lui dit qu’il ne s’entendrait pas avec Rodolphus. Ils passèrent la nuit ensemble, elle ne parvint quand même pas a trouver le sommeil et le regarda dormi, caressant de temps a autre sa joue barbu. Mélusine fini par s’endormir vers les trois heure du matin sous sa forme animagus. Aussi, Lorsqu’il se réveilla, Rodolphus fit un bond sur le coté en voyant un chat noir au pelage brillant, roulé en boule tout contre lui. Ce n’ai qu’après un instant de réflexion qu’il ce souvint que c’était la forme animagi de sa fiancée. Ce calant le dos contre la tète de lit, il entreprit de caresser doucement la chat-Mélusine qui dormait paisiblement. Lorsqu’elle se réveilla, le chat s’étira tout en reprenant forme humaine. Ouvrant les yeux, Mélusine se tourna vers l’homme qui squatter son lit et qui la regardé avec un petit sourire en coin.

-Une petite souris qui ce transforme en chat... De quoi prêter à confusion.

La jeune femme rit a la remarque de bon cœur et entrepris de se lever pour ce préparer a ce rendre chez ca tante.

-Bon allez ... vas falloir s'y jeter ...

-Et oui...

Mélusine disparu dans la salle de bain et on put entendre l’eau couler. Elle sortie une demi heure plus tard coiffé d’un robe bleu marine et turquoise, en velours et soie, décoré de broderie sur le manche qui remonte jusqu’à l’épaule. Elle était avec un col rectangulaire liseré de velours. C’est cheveux était piqueté de petite fleure blanche, d’où ce dégagé un parfum de vanille. En arrivant dans la chambre elle qui que Rodolphus n’était toujours pas habillé, alors elle sortit sa baguette et en deux minutes il fut assailli par une savonnette en furie qu’il le toussa dans la salle de bain. Dès qu’elle l’entendit sortir de l’eau tout en râlant elle fit apparaître un costume trois pièces coupé dans de la soie noir et bleu roi. Ce dernier lévita jusque dans la petite pièce et on put entendre les marmonnements de son fiancé.

-Ma chérie tu es bien gentille... mais je sais encor m’habiller seul ! Et c’est quoi ce truc que tu me fais mettre.

-Ce truc est un costume cousu main par un de mes ancêtre, c’est un honneur que je fais en te le faisant portait. Et cela montrera à ma tante que je t’ai en haute estime. Allez dépêche toi nous allons y allez.

-Non je refuse, désoler de décevoir tes ancêtres moins je ressemble a un pingouin qui a trop manger pour les fêtes.

Il put l’entendre souffler avant de voir un costume noir, plus sobre arriver devant lui. Lorsqu’il le touche il put constater que c’était également de la soie.

-Il te vas mieux celui la ?

___________________
Viens en cours Invité
avatar
Melusine Calaelen
Co-directrice

Féminin Parchemins : 826
Age : 28
Origines (RP) : Provence
Statut (RP) : Directrice; professeur de metamorphose
Famille (RP) : Directrice des Falconia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par RETTOP Rodolphus le Dim 20 Jan - 5:03

Lorsque le deuxième costume arriva dans la salle de bain Rodolphus pu constater que la soie qui le composait été particulièrement douce ...

Il sortit de la salle de bain ...


Tu trouves que ma peau n'est pas assez douce ?

Mélusine se retourna et constata que on fiancé venait de sortir de la salle d'eau .... nu comme un ver ... Elle se mit à rougir puis elle se dirigea vers lui en montrant ses joues :

Non la ça pique ! Vas falloir y faire quelque chose! Et vite!

Oui oui ... Mais par pitié n'ensorcelle pas un rasoir! Déjà que la savonnette à tenter d'aller se mettre dans ..... euh .... enfin bref évite s'il te plaît!

Il se retourna et alla vers la salle de bain en ronchonnant ...

"Décidément il ne changera pas" se dit Mélusine ...

Quelques minuts plus tard Rodolphus sortit de la salle d'eau. Mélusine qui avait e regard dans le vide en attendant son fiancé releva la tête et tndit sa baguette l'air faussement menaçante :


Qui êtes vous ? Qu'avez vous fait de mon fiancé ?

C'est pas sympa Mélusine! Je suis tout engoncé la dedans ...

Peut être! Mais tu as la classe!

Mouais enfin voila quoi ... Mais j'avoue qu'il est joli ... Bon comment se rend t-on chez ta tante ?

Le nom de son manoir étant quasi imprononçable je vais t'y emmener par transplanage d'escorte !

Et bien allons y alors !

Mélusine saisi son bras et ils tournèrent pendant quelques instants avant d'atterrir devant de gigantesques portes blanches ...

Wow .. A ouais carrément ! Et bien et bien ... allons y alors !

Il avancèrent tout deux mains dans la main et les portes s'ouvrirent sur leur passage ...

___________________

Melusine's lover


40 points à celui qui perce le secret de cette image !
avatar
RETTOP Rodolphus
Professeur Principal

Masculin Parchemins : 177
Age : 30
Origines (RP) : France
Statut (RP) : Professeur
Famille (RP) : Loupocan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par Melusine Calaelen le Dim 20 Jan - 18:43

Les porte de la demeure des Calaelen était on ne peut plus impressionnante. Faite en pin plaqué de bois de rose, c’était là un chef d’œuvre d’ébénisterie. En es voyant arriver par les petites fenêtres qui était de part et d’autre des grande portes, les serviteurs leur ouvrir le passage sur le grand hall d’entrée. Le sol était de marbre rose, et donnée sur un grand escalier aux rampes plaquées d’argent finement ciselaient, donnant une beauté froide et impressionnante au lieu. Ils passèrent devant les serviteurs qui s’inclinaient devant eux. Mélusine sentit Rodolphus hésité, elle lui serra brièvement la main pour l’inciter à continuer d’avancer. La jeune femme vit arriver sur elle un héraut de sa tante, tout vêtue de soie pourpre. Décidément sa tante ne vivait pas dans le besoin.

-Mademoiselle Calaelen, c’est un réel plaisir que de vous revoir en nos murs.

En disant cela il s’inclina profondément devant Mélusine, et ignora L’homme qui l’accompagné. Aussi elle pinça les lèvres, voyant qu’il ne s’adressée qu’à elle. La jeune femme sentit son compagnon s’agiter derrière elle, en plus qu’il se sentait ridicule accoutré ainsi, on lui manqué de respect ouvertement.

-Elindil, je te prierai à l’avenir, de te montrer courtois envers l’homme qui me précède. Il est sur le point d’entrer dans la famille.

Le serviteur eu instant de stupeur, puis regarda de haut en bas le nouveau venu, sans aucune gène. Les elfes se croyaient en tout supérieur, ce qui exaspéré au plus au point Mélusine. Elle prit la main de son fiancé, bouscula sans ménagement celui qui aurait dut être leur guide jusqu'à la salle de réception, et alla jusqu’aux grands escaliers qu’elle grimpa avec une telle énergie que Rodolphus du s’activé un peu. Arrivé en haut, ils virent devant eux un immense couloir, où s’alignait une dizaine de portes de part et autre de l’allée. Sans un regard derrière elle, la jeune femme se dirigea vers la porte située à fond, quand elle sentit qu’on la saisie par la taille et qu’on l’emmena dans une pièce sombre avant de refermer la porte derrière elle.

Mélusine sentit quelqu’un la prendre tendrement dans ses bras et lui déposer un baiser dans le cou. Elle se retourna alors est enlaça tendrement son ravisseur. Elle passa une main sur sa joue, savourant la douceur toute neuf que procure un rasage soigné. L’autre parti dans les cheveux long et coiffé, pour une fois, de l’home qui lui murmurer de mots d’amour aux creux de la l’oreille. Il lui prit le visage en coupe avant le l’embrasser sur le front, la joue et enfin la bouche. Mélusine put sentir dans son étreinte, une légère angoisse qu’elle s’efforça de calmer au mieux. Il reste ainsi un instant à se rassurer l’un l’autre redoutant l’épreuve à venir.


Ce fut un toussotement discret derrière Rodolphus qui les interrompirent. Ce dernier ce retourna vivement en direction du bruit et vit que la porte était ouvert, laissant le passage à un homme d’une beauté incomparable. Son ascendance elfique ne faisait aucun doute. Soudain Mélusine sursauta, lorsqu’elle sentit une main lui toucher l’oreille gauche. Elle se tourna vivement vers son fiancé et lui jeta un regard noir. Il n’avait pas encor remarqué que ses oreilles étaient légèrement en pointes. Elle se libera de l’étreinte de son amant pour se dirigé vers l’homme que l’on apercevait à contre jour, et qui avait regardé la scène avec amusement.

-Rodolphus, je te présente mon cousin, Anàrion.

___________________
Viens en cours Invité
avatar
Melusine Calaelen
Co-directrice

Féminin Parchemins : 826
Age : 28
Origines (RP) : Provence
Statut (RP) : Directrice; professeur de metamorphose
Famille (RP) : Directrice des Falconia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par RETTOP Rodolphus le Mer 13 Fév - 16:51

Rodolphus fut au comble du stress dès qu'il mit un orteil dans la demeure familiale de Mélusine ...
De plus le manque flagrant de respect dont fit preuve le serviteur n'améliorât pas son humeur ! Il l'entraîna subrepticement dans un placard sombre mais il se rendit vite compte qu'ils n'étaient plus seuls ...


-Rodolphus, je te présente mon cousin, Anàrion.

Devant l'homme qui, sans conteste, aurait remporté un concours de beauté face a lui Rodolphus afficha un sourire entendu et lui tendit la main.
Anàrion la lui serra de façon jovial ... il ne semblait nullement en vouloir à Rodolphus d'être le promis de Mélusine.
Elle passa devant lui et alla embrasser son cousin.


Ta tante nous attend Mélusine ... allons y !

Il s'effaça de l'encadrure de la porte pour laisser passer Mélusine et Rodolphus qui se tenaient par la main. Puis il referma la porte derrière eux et passa devant pour leur indiquer le chemin.

Après plusieurs tours et détours dans des couloirs ils arrivèrent devants de grandes portes en chênes qui s'ouvrirent à leurs arrivée.
Aussitôt le même serviteur qu'à l'entrée se dirigea vers eux.


Veuillez me suivre le petit salon bleu s'il vous plaît .. madame vous y attends pour prendre l'apéritif et discuter un peu ...

*chouette l'apéro!*

___________________

Melusine's lover


40 points à celui qui perce le secret de cette image !
avatar
RETTOP Rodolphus
Professeur Principal

Masculin Parchemins : 177
Age : 30
Origines (RP) : France
Statut (RP) : Professeur
Famille (RP) : Loupocan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par Melusine Calaelen le Sam 16 Fév - 17:30

Son cousin salua poliment son élu,ce qui la ravie, il leur indiqua que sa tante les attendais dans le même petit salon que là où elle l’attendait la veille. Ils sortirent de la pièce et Mélusine attrapa la main de son cousin et la serra furtivement avant de la relâcher. Elle se plaisait à croire que son amoureux ne l’avait pas vu, bien qu’il parut se raidir au niveau des épaules. Le petit groupe arriva vite devant la porte qui s’ouvrit sur le faux jetons de serviteur qui les avaient accueillit dans le hall et qui l’avait profondément exaspérée.
Son mécontentement du être flagrant car elle vit du coup de l’œil Anarion et Rodolphus se sourirent après avec regardé en ma direction. Furieuse je les devancés et entrée dans la pièce puis me stoppa net. Merenwen, sa tante, portait la même robe qu’elle, a quelque détail près, ses manches étaient courte et son col était en V. Elle accueillit sa jeune nièce avec un sourire chaleureux et s’approcha d’elle pour la prendre par le bras et fit de même avec son neveu, avant de les conduirent tous les deus hors de la pièce. Mélusine vit Rodolphus faire un pas en se direction, directement stoppé par le regard noir de Merenwen.
Une fois dans le couloir, elle dit à Anarion de me mener au salon blanc. Je les regardés furieuse et anxieuse à la fois, puis je m’efforcé de lancer un regard confient à son bien aimé, sans grand succès. Une fois qu’elle vit que nous nous dirigions bien dans la direction qu’elle leur avait indiqué, elle retourna à l’intérieur et fit face à Rodolphus avec fort peu d’amabilité.

- C’est donc vous, Mr RETTOP Rodolphus, auror de grand talent et professeur d’astronomie à l’académie Beauxbatons. Hum…

Tout en disant cela, elle s’en approché de lui pour mieux le détailler et renifla de dédain il ne broncha pas, se contentant d’acquiescer de la tête, sans un bruit.

- Bien, au moins vous avez quelques notions de politesse. Je vais vous poser une question à présent. Pourquoi voulez vous épouser Melandry? Est-ce parce qu’elle descend d’une ligné d’elfe très riche, et qu’elle l’est donc aussi?

Pendant ce temps dans les couloirs.

- Que fais donc ma tante? Pourquoi nous envoie-t-elle dans le salon blanc? Est que diable veut-elle à Rodolphus?

- Calme toi Mélusine, elle veut juste lui poser quelques questions, lui parler pour apprendre à mieux le connaître et en apprendre plus sur ses intentions.

Elle lui lança un regard torve, sentant qu’il ne lui disait pas tout. Il sembla soudain gêné et détourna la tête pour se concentrer sur la porte devant laquelle il venait de s’arrêter.

- Voilà le salon.

Il lui ouvrit la porte et l’a fit entrer en premier avant de fermer soigneusement la porte derrière eux.

- Dit moi tout Anarion. Ne me cache rien, je veux savoir à quoi m’attendre et dans quoi j’ai mis les pieds.

Tout en parlant elle avait détaillé la pièce et reconnus sans grandes difficultés la pièce où elle jouait enfant. Lentement la jeune fille se rapprocha d’un sofa crème, et en caressa l’accoudoir avant de s’y asseoir et d’être rejoint par son cousin. Ce dernier respira un grand coup et se lança.

-Notre tante… souhaite voir s’il est digne d’une Calaelen. Tu sais que tu est la dernière héritière de la famille en ligne direct. Et elle souhaite garder la grandeur de notre famille.

Il se tut et rougit, calmement il s’appuya contre le dossier du sofa et regarda le plafond décoré de fine moulures, patiné à l’or fin.

- Elle espère aussi que j’arriverai à te faire changer d’avis et que je fasse en sorte que tu m’épouse moi, et non lui.

Mélusine émit un hoquet de fureur, lui tournant le dos, elle planta ses ongles dans l’accoudoir du fauteuil tout en mordant l’intérieur de ses joues pour ne pas hurler.

-Mais ne t’inquiète pas Mélu, je ne compte pas m’interposer entre toi et lui…même si… même si je ne rêve que de cela depuis que je t’ai vue.

Il se tut, gêné par cet aveux. Elle se retourna alors pour lui faire face et tombais nez à nez avec ses yeux d’une profondeur intense où elle put lire une immense douleur. La jeune fille ne réussi pas à s’empêcher de se perdre dans la contemplation de la beauté surnaturelle de son cousin, son cœur rata un battement, elle ouvrit la bouche pour lui répondre mais les mots restèrent coincé dans sa gorge.

-J’espère juste que tu sauras écouter ton cœur.

Devinant son trouble, il lui sourit, se qui alluma une drôle de lueur dans ses yeux. Puis il leva la mains pour effleurer la joue de sa jeune cousine du bout des doigts, se qui eu pour effet d’enflammer la peau de celle-ci et elle sentit son cœur s’emballer. Mélusine ne put s’empêcher de pousser un soupir de déception lorsqu’il la retira. Réalisent ce qu’il ce passait , la jeune fille secoua vivement la tête pour ce remettre les idées en place et tenta de reprendre le contrôle de ses émotions.

-Pardonne moi Anarion, mais c’est Rodolphus que j’aime et …

Elle ne put finir sa phrase car une main douce lui avait prit délicatement le menton avant de poser ses lèvres chaudes sur les siennes. Son cœur s’emballa de plus belle et elle s’apprêté à lui rendre son baiser quand elle se ressaisie, Mélusine recula vivement avant de lui asséner une gifle magistrale qui lui cuit la main. Son cousin se redressa mais ne put l’éviter, et la regarda ensuit blessé et choqué.

___________________
Viens en cours Invité
avatar
Melusine Calaelen
Co-directrice

Féminin Parchemins : 826
Age : 28
Origines (RP) : Provence
Statut (RP) : Directrice; professeur de metamorphose
Famille (RP) : Directrice des Falconia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par RETTOP Rodolphus le Mer 20 Fév - 15:51

- C’est donc vous, Mr RETTOP Rodolphus, auror de grand talent et professeur d’astronomie à l’académie Beauxbatons. Hum…

Tout en disant cela, elle s’en approché de lui pour mieux le détailler et renifla de dédain il ne broncha pas, se contentant d’acquiescer de la tête, sans un bruit.

- Bien, au moins vous avez quelques notions de politesse. Je vais vous poser une question à présent. Pourquoi voulez vous épouser Melandry? Est-ce parce qu’elle descend d’une ligné d’elfe très riche, et qu’elle l’est donc aussi?

Il réfléchit deux secondes:

- La réponse est simple ... Je l'aime! Ca peut paraître simple... Mais c'est le cas! Quand à sa famille riche.. Je n'étais pas au courant ! Ce n'est pas ça qui me motive !

- Si vous le dites... Que pouvez m'apprendre de plus sur vous et votre famille ? Mélandry est resté très vague à votre sujet !

- Mélusine ( Merewen tiqua lorsqu'il insista le prénom Mélusine) ne risque en effet pas de vous parler en détail de moi et de ma famille! Ma famille n'étant plus! Et quand à ma vie elle n'en connaît pas grand chose ... Du moins celle avant que je rejoigne Romulus à l'Academy Beauxbatons !

- Si vous désirez me cacher des informations est que vous ne voulez pas que je découvre certaines choses !

- Inutile d'aller voir votre ami le ministre ! Il y a certaines choses que le ministère ne souhaites pas voir ébruité ! Il ne vous dilvugera rien !

L'entretien se transformé en bras de fer ...

- Je suis désolé mais je ne peut vraiment pas vous en dire plus ! Et inutile de tenter d'entrer dans mon esprit! Vous pouvez ranger votre baguette !

Le visage de Merewen se durcit et elle raccrocha sa baguette à sa ceinture..

- Vous êtes un bon occlumens je voit ! J'en apprendrai plus à votre sujet !

- Comme vous voulez ! Mais sachez que je ne veut que le bonheur de Mélusine ! Allons la rejoindre à présent !

- Bien... Allons alors !

Ils sortirent de la pièce et après 2 minutes de marche ils entrèrent dans une pièce ou Mélusine et son cousin se regardait en chien de faïence ...

___________________

Melusine's lover


40 points à celui qui perce le secret de cette image !
avatar
RETTOP Rodolphus
Professeur Principal

Masculin Parchemins : 177
Age : 30
Origines (RP) : France
Statut (RP) : Professeur
Famille (RP) : Loupocan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par Melusine Calaelen le Jeu 10 Avr - 15:01

Mélusine sursauta légèrement quand Rodolphus entra avec sa tante dans le salon où Anarion et elle se regardé dans le blanc des yeux après le curieux événement qui venait de se produire. La jeune femme eu le temps de surprendre le regard satisfait de sa tante, allant de son cousin à elle sans passer par la case Rettop, qui regardé sa fiancée légèrement perplexe.

Cette dernière se mit vite debout, suivit de près par son cousin, puis elle se dirigea directement vers l’homme de sa vie et sur une injonction de sa tante, ils prirent la direction du salon bleu, encore une fois. Ils eurent vite fait d’y arriver et tous remarquèrent que la porte dérobée qui permettait d’accéder à la grande salle des fêtes, était entrouverte et l’on pouvait entendre les prémices de ce qui pouvait l’ambiance de la pièce des rire cristallin, si semblable à celui de Mélusine fusait, ce qui ne laissé aucun doute sur la nature des occupant. Des elfes, ceux de la famille a la jeune femme sans aucun doute. Cette dernière sentit son compagnon lui serrer furtivement la main, aussi elle lui lança un regard en coin et s’aperçu qu’il avait perdu toute couleurs. Intrigué mélusine suivit son regard et vit que sa tante ce dirigé d’un pas décidé vers ce qu’elle prit au premier abord pour une nappe, avant de s’apercevoir qu’il s’agissait d’une robe. Immédiatement Anarion posa une main sur l’épaule de Rodolphus et l’entraîna d’une poigne ferme vers le couloir. Mélusine espéra qu’il coopérerait, et fut soulagé de le voir soupirer avant d’obtempérer et de sortir.

Une fois seule avec sa tante, cette dernière ne dit rien, mais pris la robe entre ses main et la présenta à sa nièce. C’était une pièce magnifique. Blanche avec des broderie bleu et argent autour d’un col en V et des manche longue en pointe qui devait lui descendre au genou. Le tissu paraissait absorber la lumière pour mieux la renvoyer. Mélusine en eut le souffle coupé.


« Mel…usine, j’ai fait mon choix. »

Mélusine esquissa un sourire, c’était la première fois que sa tante l’appelé par son prénom.

« J’ai bien discuté avec Rodolphus. Il me semble convenir, même si j’aurai espéré que tu lui préfère Anarion. J’en suis désolée mais sache que je bénit ton choix.

- J’en suis ravie ma tante. »

Merenwen posa avec précaution son fardeau sur le dossier de fauteuil avant de s’avancer vers Mélusine, l’œil brillant, et de la prendre dans ses bras pour la serrer fort sur son cœur. La jeune fille répondit à l’étreinte et posa la tête sur l’épaule de sa tante.

« Prend soin de toi ma chérie. A présent, il faut fixe la date et envoyer les faire-part, ne t’inquiète pas je m’occupe de tout. Bien maintenant vous allez renter et vous reposer. »

Elle lui sourit avant d’ajouter.

« Comme tu as pus le voir, tes cousin de Provence son tous là. Il faut que j’aille les voir.

Puis voyant que Mélusine, souriant de toute ses dents, se dirigeait vers la porte, Merenwen lui attrapa le poigné.

« Pas maintenant ma chérie, il est encore trop tôt »

Mélusine aqcuiesa de la tete, elle comprenait qu’ils avait du prendre pour un affront son choix. Sa tante frappa dans ses mains et son cousin et son fiancé ne t’arder pas à revenir. A la vue de Rodolphus, la jeune fille ne put retenir un sourire éclatant mais se rembrunit vite. Les deux homme avait l’air furieux et a la limite de se sauter dessus, aussi Mélusine se figea vite vers son cher et tendre, qui, à sa grande surprise, l’arreta d’un geste.

« Mais que… »

___________________
Viens en cours Invité
avatar
Melusine Calaelen
Co-directrice

Féminin Parchemins : 826
Age : 28
Origines (RP) : Provence
Statut (RP) : Directrice; professeur de metamorphose
Famille (RP) : Directrice des Falconia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par RETTOP Rodolphus le Lun 14 Avr - 3:25

Anàrion entraîna Rodolphus à l'extérieur de la pièce:

Que se passe t'il encore ?, dit-il
J'aimerai que vous cessiez de fréquenter Mélusine immédiatement !, répondit-il l'air mauvais ..
Plaît-il ?
Laissez la libre ! Elle ne peut être heureuse avec quelqu'un comme vous !
Mélusine est, était, et sera toujours libre de ses choix ! Souhaitez que la jalousie ne vous fasse pas faire de choses inconsidérés !, il tendit sa main vers sa baguette pour se rendre compte qu'elle n'était plus la, Et rendez moi immédiatement ma baguette ! Ou vous le regretteriez ...
Que croyez vous pouvoir faire ? Vous n'êtes qu'un simple sorcier ... vous n'êtes rien sans votre baguette ...
En êtes vous sûr ? Et il tendit la paume de sa main ou brillai une flamme rouge vif en direction de l'elfe ... Etes vous sûr que je n'ai aucun pouvoir ? Soyez raisonnable Anàrion, rendez là moi ... Vous ne gagneriez pas et vous ne feriez qu'aggraver la situation ...

Un tas d'émotions passèrent sur le visage de l'elfe pendant que Rodolphus avançait doucement pour reprendre sa baguette.
Un claquement de main retentit dans la salle adjacente. Rodolphus, qui venait de reprendre sa baguette, et Anàrion s'y dirigèrent tout deux. Une fois rentré Rodolphus planta ses yeux dans ceux de la tante de Mélusine :


Comptez vous oui ou non apporter votre soutient à notre union ? Visiblement celui-ci, il adressa un regard de dédain à Anàrion, ne compte pas le faire !

___________________

Melusine's lover


40 points à celui qui perce le secret de cette image !
avatar
RETTOP Rodolphus
Professeur Principal

Masculin Parchemins : 177
Age : 30
Origines (RP) : France
Statut (RP) : Professeur
Famille (RP) : Loupocan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par Melusine Calaelen le Sam 21 Juin - 19:31

Mélusine était effarée par ce que disait son fiancée, apparemment il avait une discussion plus que houleuse avec son cousin. Voyant sa tante se rembrunir immédiatement, elle intervint.

« Voyons, mais que c’est il donc passé entre vous deux ? Mon cœur range ta baguette s’il te plait, Anarion viens ici …de suite ! »

Elle avait compris soudainement ce qui avait bien pu ce passer dans le couloir et elle était furieuse contre son cousin. Il venait de lui faire un coup bas et elle ne le supporté pas. Aussi lorsqu’il fut près d’elle, Mélusine respira un grand coup, le regarda droit dans les yeux, et lui cola une gifle qui l’envoya s’affaler par terre.

Sa tante se précipita vers le pauvre homme qui gisait par terre en ce tenant la joue et qui regardé Mélusine comme si elle était folle. Derrière on entendait vaguement Rodolphus se retenir de rire. Sa tante se releva lentement, respirant calmement. Elle foudroya sa nièce du regard et lui rendit son geste.

Sonné Mélusine s’effondra sur le canapé, vite rattrapé par son fiancée, qui après l’avoir posé confortablement, se jeta sur Merenwen. La femme se figea, morte de peur à la vue de l’homme imposant qui la rué. Mélusine allais l’arrêter quand, à la surprise de tous, Rodolphus mit un genou a terre et regarda la femme qui lui faisait face.

___________________
Viens en cours Invité
avatar
Melusine Calaelen
Co-directrice

Féminin Parchemins : 826
Age : 28
Origines (RP) : Provence
Statut (RP) : Directrice; professeur de metamorphose
Famille (RP) : Directrice des Falconia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par Melusine Calaelen le Mar 23 Déc - 12:38

Mélusine réagit bizarrement à son geste, elle s’avait qu’il allait la demander en mariage officiellement et pourtant un gros doute l’assaillit soudain. La main sur sa joue cuisait douloureusement, c’était la première fois que sa tante la frappait.

Soudain, un autre souvenir l’assaillît, et le doute ce mua en certitude. Elle sentait au plus profond d’elle, que ce qu’elle s’apprêtait à faire était une grosse bêtise. Elle ne connaissait rien de lui. Tous ses secrets qu’il gardait pour lui, elle n’en pouvait plus. Alors lorsqu’il ouvrit la bouche, Mélusine le devança.


« Non, ne dit rien. »

Puis elle se tourna vers sa tante sous le regard étonné de l’homme agenouillé.

« Tu as raison, tous ceci et une erreur. Je ne me marie plus.
-Comment ! »

Rodolphus s’était levait d’un bond sous le regard radieux de Merenwen. Il avait l’air furieux et blessé.

« Je suis désolée, mais c’est fini… je ne peux pas. »

Merenwen claqua des doigts et fit escorter Rodolphus à la sortie puis pris Mélusine dans ses bras.

« Ma chérie, es-tu sure que c’est ce que tu veux ? »

Mélusine éclata en sanglots en murmurant un nom, un seul.

« Darni… Darni… »

Sa tante, la serra plus fort et fit signe à Anarion d’annoncer la nouvelle a leur famille, une fois qu’il fut parti elle mena Mélusine sur le sofa.

« Ma chérie, tu penses encore à lui, après tous ce qu’il ta fait ? »

Mélusine acquiesça de la tête puis se releva.

« Je dois retourner au château, pour annoncer la nouvelle.
-Fais bien attention à toi.
-Oui ma tante, a bientôt.
-Ma maison est la tienne. »

Merenwen enlaça sa nièce qui partie en transplanant.
avatar
Melusine Calaelen
Co-directrice

Féminin Parchemins : 826
Age : 28
Origines (RP) : Provence
Statut (RP) : Directrice; professeur de metamorphose
Famille (RP) : Directrice des Falconia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Merenwen Calaelen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum